Présentation de l’entreprise SOGNO lors de la remise des prix ARTINOV 2019

“Je dirige l’entreprise SOGNO & Fils SAS depuis une trentaine d’années. L’entreprise a 70 ans, elle a d’abord été une entreprise artisanale de service à l’industrie. Je l’ai basculé depuis quelques années en tôlerie industrielle. L’entreprise compte 17 personnes, avec 6 personnes au bureau d’étude parce qu’on fait beaucoup de conception. On reçoit des demandes de travail sur des pièces finies et donc il faut les décomposer pour qu’elles aillent au laser, au pliage et à la soudure. Depuis une vingtaine d’années, nous avons investi dans du matériel technique, pour avoir de la performance et petit à petit avoir une cohérence de cette complémentarité de machines qui nous permet maintenant de commencer à avoir des produits propres; assemblés en kit. Entre le laser tôle, le poinçonnage et le laser tube, on a la possibilité de rendre des produits qui s’assemblent directement en sortie de machines pour gagner principalement sur les délais, sur les transports, au traitement de surface et sur le prix du traitement de surface lui-même.

Le mirador de chasse est un hasard chez nous, parce que je ne suis pas chasseur. C’était avant tout une idée d’un de mes contremaîtres et d’un cousin passionné. Notre challenge était de pouvoir produire un mirador de chasse en kit en utilisant les capacités de notre laser tube, une machine assez rare sur le marché. En plus du laser tube, il y a quand même des pièces qui sont réalisées au laser tôle et d’autres en poinçonnage. On arrive sur un marché où il y a principalement des miradors en bois et le nôtre est probablement le mirador de chasse le plus technique parce qu’il n’a aucune soudure pour être complètement autonome. A peine on le coupe, on peut conditionner et expédier. Il peut être expédié dans toute la France voire au-delà en carton, en kit. C’est un bel exemple de faire des ensembles assemblés sans soudure.

On a commencé à le commercialiser par nos propres moyens: en contactant des annuaires de chasse, les A.C.C.A. Puis très vite, les fédérations de chasses. Elles seules ont la capacité de fédérer les commandes de tous leurs adhérents et de faire des commandes groupées pour profiter de conditions de ports pour chacuns des adhérents, sachant qu’un mirador de chasse conditionné fait 70kg. L’avantage du mirador tel qu’on le fait chez nous c’est déjà que c’est probablement à avoir été contrôlé par un organisme certifié. Il a été testé avec une charge de 400 kg. On lui a très vite donné une espérance de vie de 15 ans mais les années passent et on va probablement pouvoir augmenter cette espérance de vie et c’est vraiment ce qui constitue le très gros atout de notre mirador de battue métallique par rapport à toute cette offre avec des miradors en bois. Il est clair maintenant que le mirador de chasse, nous sommes les premiers à l’avoir fabriqué tel qu’il l’est. J’ai bon espoir de le valoriser à travers des concours.

Une petite entreprise comme la nôtre n’a pas de service de contrôle incorporé et donc l’important pour nous c’était de recontacter nos clients pour savoir quel était leur ressentis après montage et on avait toujours les mêmes réponses: astucieux, facile à monter, robuste, tout est dans un carton et c’est du kit, c’est du IKEA à la SOGNO.”

Jean-Pierre SOGNO, directeur de SOGNO & Fils SAS